Nore Atuly

Le Plaisir de Chanter

Home       Biographie       Musique       Photos       Pédagogie       Contact       Liens

Accueil     Biographie     Musique     Photos     Cours & Stages     Livre d’Or     Conseils & Astuces     Contact     Liens

 

CONSEILS ET ASTUCES

VOICI DES CONSEILS ET ASTUCES QUE VOUS POUVEZ UTILISER LIBREMENT

UN MASSAGE DE LA VOIX TRÈS EFFICACE



Ce «massage» de la voix m’a été conseillé par mon maître de chant, David Kaufmann.

Pour l’avoir utilisé à maintes reprises, je sais qu’il est d’une grande efficacité.

Que votre voix soit éraillée, fatiguée, enrouée, irritée ou voilée, il va l’améliorer immédiatement.

Il peut être fait autant de fois que nécessaire dans une même journée.



1. Masser le larynx doucement avec un chiffon imbibé d’eau tiède, pendant 2  minutes


2. Puis, avec un chiffon et un peu d’après-rasage, le masser pendant 1 à 2 minutes.


3. Sécher rapidement avec un chiffon sec et doux, en massant doucement

   pendant 1 minute.


(Le larynx est cette «boule» qui se situe dans la gorge, en haut de votre cou, c’est «la pomme d’Adam» chez les hommes)






L’EXERCICE DE RESPIRATION

DE HERBERT CAESARI


 

En maîtrisant l’exercice suivant, tiré du livre : « The Science and Sensations of Vocal Tone » (La science et les sensations du ton vocal) de E. Herbert Caesari aux Editions Dent, on obtient une maîtrise du souffle supérieur à celle de la plupart des chanteurs professionnels.

(Lire TOUT l’exercice avant de commencer).


La première et la deuxième semaine :


Il faut être allongé sur un lit ou même par terre.

Comprimer une narine avec un doigt et garder la narine comprimée et bien fermée         pendant tout l’exercice. (On se moque de quel doigt comprime quelle narine, l’important est qu’UNE narine soit fermée).

En regardant l’aiguille trotteuse d’une montre ou d’un réveil, on inspire par la narine pendant 4 secondes, puis on garde le souffle pendant 4 secondes et on souffle (toujours et uniquement par la narine) pendant 4 secondes, immédiatement après on respire à nouveau pendant 4 secondes, etc.

Cela pendant 5 minutes. Et 3 fois par jour de manière bien espacée : matin, midi et soir.

Faire cet exercice pendant 2 semaines.


La troisième semaine :


On passe de la position allongée à la position assise. Bien adossé dans une chaise ou un fauteuil.

L’exercice est le même sauf que l’on compte 6 secondes au lieu de 4. (On respire pendant 6 secondes avec une narine comprimée, puis on garde son souffle 6 secondes et on expire pendant 6 secondes, etc).

On le fait toujours pendant 5 minutes, 3 fois par jour, bien espacées.


La quatrième semaine :


On reste en position assise, on fait toujours l’exercice pendant 5 minutes, 3 fois par jour bien espacées, mais on compte 8 secondes au lieu de 6, pendant tout l’exercice.


La cinquième semaine :


A partir de maintenant, l’exercice doit se faire debout. Mon conseil : bien s’adosser contre un mur, au moins jusqu’à être sûr d’être stable physiquement pendant l’exercice.

On continue toujours de la même façon mais en comptant 10 secondes de respiration, puis 10 secondes de rétention (la rétention est le fait de garder sa respiration) et 10 secondes pendant lesquelles on va souffler.

Toujours pendant 5 minutes, 3 fois par jour.


La sixième semaine :


On passe à 12 secondes.

Puis, chaque semaine on augmente de 2 secondes, jusqu’à parvenir à maîtriser son souffle pendant 20 secondes.

Parvenu à ce stade, on a acquis une maîtrise de sa respiration IDÉALE. À condition de continuer à étudier le chant, on n’a plus besoin de continuer l’exercice.


IMPORTANT

  1. -Si on n’est pas en bonne santé, on arrête l’exercice lorsque l’on a acquis une maîtrise respiratoire de 14 secondes.

  2. -Il ne faut JAMAIS dépasser un exercice avant de l’avoir maîtrisé. Par exemple, si lorsque l’on travaille sur  8 secondes, on trouve l’exercice facile quelques fois, puis ensuite difficile et à nouveau facile, c’est le signe qu’on ne l’a pas du tout maîtrisé ! Il FAUT continuer jusqu’à ce que l’exercice soit tout le temps facile, en respirant, en retenant son souffle et en soufflant pendant 8 secondes. Même si cela doit prendre une semaine de plus.

  3. -Il ne sert à rien de vouloir se vider ou remplir complètement ses poumons. Il ne faut pas essayer de prendre beaucoup d’air ou peu. Il faut juste respirer normalement pendant le temps demandé.

  4. -Il faut ABSOLUMENT faire l’exercice 3 fois par jour, et de façon BIEN ESPACÉE. Sinon, cela ne sert à rien et on perd son temps. Si dans une journée on a omis 1 ou 2 exercices, ne pas essayer de se rattraper ce jour là. Car les exercices doivent être bien espacés. Reprendre correctement dès le lendemain, trois fois par jour.

  5. -Ne pas faire l’exercice immédiatement après un repas.

  6. -Il est TRÈS important de faire l’exercice en regardant l’aiguille trotteuse d’une montre ou d’un réveil. C’est l’EXACTITUDE qui rend cet exercice efficace.

MÊME SI VOUS FAITES BEAUCOUP DE PROGRÈS EN CHANT, NE NÉGLIGEZ PAS CET EXERCICE !






À SAVOIR



Certains facteurs détériorent la voix, et d’autres sont bénéfiques à la voix. Plus vous avancez dans votre connaissance de la voix, plus vous travaillez et musclez votre voix, plus vous devenez professionnel dans le chant, plus vous devez en prendre soin.

Si vous êtes débutant, les conseils suivants peuvent vous paraître excessifs aujourd’hui, mais avec de l’expérience, vous vous rendrez compte de leur bien-fondé. Pour ma part, tous ces conseils font partie de mon expérience personnelle. C’est à ce titre que je vous en fait part. J’espère qu’ils vous aideront.


1. LES ÉLÉMENTS À ÉVITER

La cigarette

Certains chanteurs fument. Par exemple, Césaria Evora qui allumait une cigarette sur scène en plein concert ! D’autres ne souffriront pas de se trouver dans une pièce où se trouve un fumeur.  Au-delà de la santé et du bien-être, pour le chant, ce choix est surtout important selon le style de musique que l’on chante. On ne fournit pas le même effort et la même précision technique, selon que l’on chante des airs d’opéra ou du reggae. Mais il faut savoir que le timbre se trouve modifié par « le gel » que dépose la cigarette sur les cordes vocales, sans compter qu’elles sont alourdies par celui-ci, les notes aigües sont donc plus difficiles à atteindre et la capacité respiratoire est diminuée. 

Une cantatrice se devra donc d’avoir une hygiène parfaite et ne devra même pas se trouver dans des endroits où l’on fume (bien qu’il puisse exister des exceptions). Un chanteur de blues, pourra se permettre cet écart, et n’aura souvent aucun mal à chanter dans des bars enfumés. (Mais je dois dire que pour tous les chanteurs et musiciens que je connais, c’est un bonheur de ne plus avoir à supporter la cigarette dans les clubs et les bars).

Quoi qu’il en soit, il est important de ne pas fumer pendant les répétitions ou pendant un concert et il est indispensable d’attendre au moins 20 minutes après avoir chanté pour prendre une cigarette. De cette façon, vous «protégez» au mieux vos cordes vocales.

Aussi, il est important de savoir que la cigarette peut provoquer des œdèmes sur les cordes vocales, et ceux-ci diminuent clairement les capacités de la voix sous de nombreux aspects.


Le lait

Le lait agit comme un agent irritant. Lorsque l’on boit du lait, il se dépose comme une graisse sur les cordes vocales qui les alourdit. Il devient alors plus difficile de chanter. La voix est moins contrôlable, plus difficile à maîtriser, éraillée.


L’alcool

L’alcool diminue vraiment les capacités vocales. Après avoir pris de l’alcool la voix est fatiguée, éraillée et nécessite un repos de 24h pour retrouver ses capacités complètes.

Ceux qui disent que l’alcool « chauffe » la voix : Le plus souvent ces gens ont du trac et l’alcool les « aide » simplement à se sentir plus à l’aise devant un public. Ils pensent alors, à tort, que l’alcool rend leur voix plus souple, plus « chaude » etc. La seule chose qui « chauffe » la voix, ce sont les exercices appropriés.


Le café

Fait peu connu, le café, comme le thé, déshydrate !

Les cordes vocales doivent être bien hydratées pour qu’on puisse les utiliser correctement. Donc, si vous buvez beaucoup de thé ou de café, ayez conscience que cela peut avoir une incidence sur vos capacités vocales et compensez en buvant beaucoup d’eau aussi.


Le manque de sommeil

La fatigue physique est le premier ennemi de la voix. Il faut s’assurer de bien dormir lorsque l’on a un concert ou une tournée, d’être bien reposé. C’est la première chose dont il faut s’occuper pour être sûr de pouvoir utiliser toutes ses capacités vocales.


Parler

Avant un concert évitez de parler longtemps et fortement. Et surtout de crier ou d’interpeler. Mais aussi, évitez de parler longuement au téléphone. La position du corps pendant que l’on téléphone est généralement très mauvaise, on tire sur le larynx, on parle souvent plus fort que nécessaire, la tête n’est pas droite. Tout cela contribue à fatiguer la voix, à utiliser négativement le larynx et donc les cordes vocales.  Comme le sommeil, le repos vocal est la base d’une voix épanouie.


Les changements hormonaux

La pilule contraceptive peut avoir une incidence sur la voix (cela m’a été confirmé par mon phoniatre, médecin spécialiste de la voix). En fait, souvent, les changements hormonaux ont une incidence plus ou moins grande sur la voix. Cela est très visible chez les jeunes garçons lors de la mue, mais aussi chez certaines femmes qui, la veille et le jour de leurs menstruations, ont une rétention d’eau excessive; il leur devient alors beaucoup plus difficile de chanter ces jours là. La ménopause peut, elle aussi, avoir une incidence importante sur la voix. Ainsi que n’importe quelle maladie en relation avec le système hormonal, comme les maladies de la thyroïde.

Dans tous les cas, il est préférable pour une chanteuse d’éviter les contraceptifs hormonaux.

Pour celles qui subissent une transformation de leur voix à la ménopause la réponse est de travailler ou retravailler la technique vocale. Avec un entrainement professionnel et régulier, la voix récupère la majorité de ses capacités, si ce n’est toutes.


Le reflux gastrique

Une altération importante de la voix, souvent en continue, peut être due à un reflux d’acidité gastrique. Il y a plusieurs façons de s’occuper de cela. Un bon phoniatre (médecin spécialiste de la voix) pourra vous indiquer les moyens naturels qui vous permettront de résoudre cela efficacement.


DANS TOUS LES CAS, LA PREMIÈRE CHOSE À FAIRE POUR RÉSOUDRE QUELQUE PROBLÈME QUE CE SOIT AVEC LA VOIX EST LE REPOS VOCAL : NE PAS CHANTER, PARLER LE MOINS POSSIBLE ET SURTOUT NE PAS CRIER.




2. LES ÉLÉMENTS BÉNÉFIQUES

L’eau

Comme nous l’avons vu plus haut, les cordes vocales ne doivent surtout pas être déshydratées. Elles doivent donc être très bien hydratées ! Et la meilleure hydratation reste l’eau claire. Buvez ! Buvez autant que votre corps en demande et même plus ! (La soif est le signal que le corps est DÉJÀ déshydraté; donc pour éviter la déshydratation il faut boire AVANT d’avoir soif !)


Le repos

Le repos est avant tout le repos du corps, mais aussi plus spécifiquement celui de la voix ! Si votre voix est fatiguée, prenez soin de vous, reposez votre corps et reposez votre voix en évitant de chanter et de parler.


Le massage vocal

Massage très efficace pour les voix fatiguées, irritées, voilées, etc. qui est expliqué plus haut.


Les tisanes

Vous pouvez trouver une tisane efficace pour la voix, de la marque Yogi Tea, dans les magasins biologiques. En France, elle s’appelle Vox Sana ou Réconfort pour la Gorge (En anglais Throat Comfort Tea). Elle est composée, entre autre, de réglisse et de fenouil, qui sont des éléments très bénéfiques pour la voix.

Si vous avez accès à une herboristerie, achetez de l’Erysimum ou Sisymbre, une plante très bénéfique pour la voix que l’on appelle aussi « l’Herbe aux Chantres »

En cas d’extinction de voix vous pouvez aussi en prendre en granules homéopathiques. Dans ce cas il faut prendre la posologie en 7CH ou 5CH et le nom est Erysimum Officinal.


Le miel

Enfin le miel, pur de préférence. (Le miel pur est un miel complet et non chauffé. Vous le trouverez parfois sur les marchés ou dans des magasins biologiques. Le miel « de supermarché », même biologique, n’est pas un miel complet et est la plupart du temps « chauffé », donc il perd ses vertus.) Très bon pour la gorge en général, il contribue au bien-être de la voix, mais je ne conseille pas de prendre du miel avant de chanter. En effet, il y a dedans un léger actif irritant, qui n’aide pas au chant. Donc, autant de miel que vous voulez, mais pas juste avant de chanter.